70. L'arrivée d'un chaton

Submitted by admin on Tue, 13/03/2018 - 11:44
L'arrivée d'un chaton

L’arrivée d’un chaton est un moment de stress qu’il faut gérer au mieux pour un épanouissement idéal.

L’âge minimum pour le séparer de sa mère est de 2 mois (et c’est la loi !), il bénéficiera de suffisamment d’apprentissages qu’un humain ne pourrait pas lui donner. A son arrivée, il doit avoir à sa disposition plusieurs endroits où l’attendent eau et nourriture : le chat est un grignoteur en libre service. Vous pouvez même en cacher une partie sous les meubles, ce prédateur adore explorer son environnement et y trouver des « proies » : ça l’amuse.

Théoriquement, il est déjà propre. Disposer plutôt 2 bacs à litières qu’un, à des endroits toujours accessibles et au calme (loin de la machine à laver ou du réfrigérateur) avec un contenu toujours propre. En cas « d’accident », toute punition décalée sera contre-productive. Si vous le prenez sur le fait, un claquement de mains suffit (ou un sifflet). Cela fonctionne aussi pour lui interdire tout ce qui vous dérange : mordiller, griffer, monter sur la table, etc.

Les contacts doivent être nombreux (jeux, caresses) en lui laissant la possibilité de prendre ses distances. Inversement, il faut stopper le jeu dès la première griffure ou morsure.

Il a besoin d’un endroit intime comme une maison sur un arbre à chat, idéalement placé devant une fenêtre. Ainsi, il peut s’isoler et regarder tout ce qui bouge dehors (c’est sa télé). Son milieu doit être enrichi de nombreux amusements : souris artificielles, bouchon au bout d’une ficelle ou autre.

Enfin, n’oubliez pas que c’est un animal nocturne dont on va modifier le tempérament en le sur-stimulant la journée, pour la tranquillité de votre nuit.

Sylvain MOGGIA
Docteur Sylvain MOGGIA

ancien interne de l’Ecole vétérinaire de Maisons-Alfort

Titre de l'article
Chaton : t'es chez toi !