Je ronronne, donc je suis…un chat

Submitted by admin on Tue, 07/11/2017 - 15:32
ronronnement chat

C’est une caractéristique uniquement des jeunes félins, sauf pour le chat qui garde ce mode de communication toute sa vie, pour notre plus grand plaisir (sans doute en raison de sa domestication).

Sa signification n’est pas clairement établie car il participe aussi bien à des manifestations de plaisir que de stress, voire même lors de douleur ou en fin de vie.

 La communication du chat avec nous passe aussi par d’autres vocalises propres à son espèce comme les miaulements, les cris, les grondements, les feulements et les grincements de dents. C’est une adaptation de son langage qui lui sert à exprimer son état émotionnel, à demander de l’attention, voire à prévenir lors de mécontentement.

Le son n’est pas sa seule façon de s’exprimer. Le répertoire gestuel comme les mimiques faciales ou les postures corporelles font partie de la gamme des messages qu’il nous envoie. 2 postures sont importantes à repérer : la position offensive (dos arqué, membres tendus, poils hérissés et gueule grande ouverte)= »attention j’attaque ! », et la position défensive (corps tassé, oreilles plaquées sur les cotés, gueule ouverte)= »attention si on attaque je suis prêt à répondre!».

Enfin, le chat analyse nos odeurs et marque son territoire (et les êtres) avec des phéromones (déposée avec les joues, les coussinets, voire en urinant).

Enfin, n’oublions pas que par dessus tout, cet animal adore les câlins et il le rend bien en permettant à son maître de profiter d’une « ronronthérapie ».

Docteur Sylvain MOGGIA
Docteur MOGGIA
Sylvain

ancien interne de l’Ecole vétérinaire de Maisons-Alfort

Titre de l'article
Je ronronne, donc je suis…un chat